Hot! Tout ce que vous devriez savoir au sujet de l’inspection d’une salle de serveurs (Data Center)…

Partant du principe que vous êtes responsable de l’exploitation d’une salle de serveurs (Data Center), vous devenez aussi, inévitablement, responsable de vous assurer que les conditions d’opération qui y règnent demeurent adéquates.

Vous devez; non seulement faire en sorte que vos installations demeurent conformes aux normes, règles et pratiques en vigueur dans l’industrie, mais aussi qu’elles puissent être cohérentes vis-à-vis les objectifs de performance et rendement de votre organisation (en termes de fiabilité, robustesse, disponibilité, efficacité énergétique, capacité de résilience, potentiel de croissance, etc.).

Audit00001

 

De ce fait, la meilleure façon de s’assurer que tout est sous contrôle, et d’avoir l’esprit en paix, c’est encore d’inspecter sa salle de serveurs (Data Center) de temps à autre.

 

 

À quand remonte la dernière inspection de vos installations névralgiques?

Attention! Je ne parle pas ici d’une simple visite d’un technicien dans le cadre d’un entretien préventif planifié (celui-ci n’adresserait qu’une partie de la salle), mais d’une visite d’inspection, plus ou moins approfondie, typiquement effectuée et supervisée par un professionnel reconnu (une tierce partie), travaillant en étroite collaboration avec le personnel en place.

Honnêtement, connaissez-vous bien les différentes contraintes, faiblesses, risques, anomalies, etc., de votre salle de serveurs?

Serait-il temps de définir, avec plus de certitude, le potentiel exact des installations existantes, en termes de croissance, capacité d’adaptation, opportunités d’amélioration, etc. ?

Évaluer la conformité de quoi au juste?

Il arrive que l’on me demande d’inspecter des installations afin d’en évaluer la conformité vis-à-vis les normes et pratiques en vigueur dans l’industrie.

Audit00003

Si vous voulez mon avis, il s’agît, dans bien des cas, un exercice absolument futile :

Premièrement, il s’agit d’une tâche relativement lourde, fastidieuse et coûteuse (voire même inutile, surtout si la conception de la salle est récente et faite selon les règles de l’art).

Deuxièmement, il existe plus de 30 « normes » de référence, et aucune n’a force de loi (ça ajoute donc à la complexité de la tâche);

Troisièmement, procéder à un audit ou une analyse détaillée de la salle de serveurs, lorsqu’on en a pas absolument besoin, équivaut à diagnostiquer un rhume à l’aide d’un scanner, c’est peu pertinent et extrêmement coûteux (belle analogie, vous ne trouvez pas?).

Enfin, avant d’évaluer la conformité de vos installations vis-à-vis quoi que ce soit, assurez-vous donc de les évaluer en fonction de vos besoins d’affaires.

Audit00002

Audit, vérification diligente, bilan de santé ??!

Donc, à moins que vous n’ayez à vous conformer à des exigences particulièrement contraignantes, qui exigeraient qu’un audit ou qu’une analyse plus approfondie soit effectuée, partant du principe que la conception des installations est relativement récente (c.-à-d., qu’elle ne remonte pas à plus de 4 ou 5 ans), il est fort probable qu’une visite de vérification diligente mensuelle et qu’un  bilan de santé annuel puisse suffire pour satisfaire la plupart des besoins (enfin, c’est le cas d’au moins 80% des utilisateurs).

cadeau empoisonnéeAttention aux cadeaux de Grecs (propositions naïves)

Il arrive parfois que certains manufacturiers, revendeurs ou intégrateurs spécialisés puissent proposer des audits, des estimations ou des consultations gratuites, faites attention!

Bien que certains de ces services puissent avoir leurs mérites et utilités (après tous, j’ai moi aussi parfois recours à cette méthode de promotion), ils sont rarement conçus pour vous fournir les informations dont vous avez réellement besoin (mais plutôt celles qui seront requises pour vous faire acheter un nouveau produit, service, logiciel, etc.).

Il est donc important de faire affaire avec des professionnels qui s’y connaissent (idéalement, un tiers, comme un ingénieur ou un consultant indépendant), et de définir avec eux une portée de travail qui correspond bel et bien aux besoins (un article suivra sous peu à ce sujet).

En passant, si vous souhaitez qu’un professionnel aguerri jette un coup d’œil à votre salle de serveurs, dans le cadre d’un « bilan de santé » annuel par exemple, je vous suggère de considérer d’avoir recours aux services du DataCenterDoctor.com (une division de la firme Kelvin-Emtech), qui offre, dans le cadre de leur projet d’étude, une inspection sommaire et qualitative de base (mais suffisante), à un coût super abordable en plus.

Vous désirez en savoir plus ?

J’élaborerai un peu plus sur le sujet d’ici les prochaines semaines, dans le but de faire le tour complet de la question, et vous aider à mieux comprendre le pourquoi, comment, quand, avec qui, etc., on doit inspecter sa salle de serveurs.

email-icon-vectorVous avez des commentaires?

Vos commentaires, suggestions et questions sont toujours les bienvenus, n’hésitez surtout pas pour communiquer avec nous via info@salledeserveurs.com, nous serons ravis de discuter avec vous !

À propos de l'auteur

Pierre Mally

Pierre Mally est associé principal et consultant indépendant chez Groupe Biotope, une firme d’experts-conseils qui assiste les gestionnaires responsables de salles de serveurs (Data Centre) dans le développement, et surtout la mise en application, d’une stratégie d’occupation plus saine, plus durable et plus en lien avec la réalité des TICs d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Champs requis *