Construire ou ne pas construire une salle, telle est la question

Sérieusement, c’est quoi la réponse ?

Récemment, j’ai croisé une entreprise (jeune, super dynamique et en pleine croissance) qui cogitait l’idée de se construire une toute nouvelle salle de serveurs. Bien naturellement, vous me connaissez, j’ai aussitôt offert mes services pour les aider à bien préparer leur projet, et les accompagner, tout au long du processus.

Initialement, l’idée de faire héberger leurs serveurs à l’externe (chez un colocateur) semblait être mise de coté, mais elle est soudainement réapparût durant le temps des fêtes. Apparemment, il pourrait s’agir d’une option potentiellement plus ‘’rentable’’, comparativement à la construction d’une toute nouvelle salle.

Je dois avouer que, déformation professionnelle oblige, j’ai été tenté de les convaincre de reconsidérer leur choix (après tout, je suis parti en affaires pour aider les entreprises à bâtir leurs salles, pas pour les déménager). Mais en y réfléchissant 2 minutes, et en me mettant quelques instants dans les souliers du client, je me suis rendu compte qu’il y avait probablement 1001 bonnes raisons pour préférer la location à la construction.

Ceci dit, ça fait prêt de 15 ans que je suis dans le domaine et que j’entends dire que, très bientôt, plus personne ne construira de nouvelles salles et pourtant, chaque nouvelle année est plus occupée que la précédente, allez-savoir. De mon point de vue en tout cas, je ne constate aucun déclin, il me semble même qu’il y a de plus en plus de salles qui se construisent.

Je pense que la décision doit dépendre du contexte particulier de chaque utilisateur. Pour certains, à cause des processus supportés, de l’évolution imprévisible de leurs TI, ou encore de la culture de l’entreprise, la colo sera hors de question, pour d’autres ça s’avérera certainement une option idéale….

Et vous, qu’est-ce qui vous a fait pencher dans une direction ou dans une autre ?

Je compte, d’ici les prochaines semaines, approfondir ma réflexion à ce sujet et rédiger quelques suites à cet article (ça me semble pertinent, pas vous ?). Entre-temps, pour ceux qui optent pour la colocation (ou qui cogitent l’idée), je suggère tout de même de bien sous peser les pour et les contre, et de bien comparer les offres qu’ils obtiendront (ayant visité et conçu de nombreuses salles de ce type, je peux affirmer qu’elles n’ont pas toutes été crées égales, faut y voir !).

Pour vous aider à bien comparer les différents sites qui s’offrent à vous, j’ai commencé à élaborer une petite liste de vérification qui pourrait très bien s’avérer utile. En voici un extrait :

Questionnaire (Partie 1)

  1. Prière de préciser le coût de base pour la location d’un (1) cabinet informatique, sans oublier de mentionner, de la façon la plus claire possible, les inclusions, exclusions et limitations (capacité électrique, largeur de bande, etc.), associées au coût de base;
  2. Énoncer et décrire, de la façon la plus claire possible, les coûts d’implantation initiaux (set-up fees) et joindre, si disponible, une grille de tarification pour les besoins excédentaires usuels (par exemple, en puissance, nombre d’alimentations (drop), circuits, prises de courant, largeur de bande, etc.);
  3. Nous souhaiterions visiter les installations, est-ce possible ?
  4. Décrire la stratégie d’alimentation électrique actuelle (dans la mesure du possible, inclure un schéma unifilaire) :
  • Alimentation sur source de relève (génératrice) disponible ?
  • Autonomie disponible sur source de relève ?
  • Préciser le temps de transfert sur source de relève ?
  • Alimentation sans coupure disponible ?
  • Nombre d’alimentation par cabinet (préciser type et quantité de prise de courant) ?
  • Disponibilité d’une seconde source d’alimentation (Source B) ?
  • Est-ce que les installations sont alimentées par plus d’une (1) source indépendante ?
  • Préciser le niveau de redondance inclus et disponible (N, N+1, 2N) ?
  • Décrire brièvement la stratégie et la fréquence des entretiens préventifs ?
  • Est-ce que des pièces de rechange sont disponibles sur place ?

Bon, c’est à peu près ça pour aujourd’hui… la suite à venir plus tard.

Si vous souhaitez obtenir (gratuitement en plus !) le questionnaire au complet, prière de m’en faire part via info@salledeserveurs.com , il me fera plaisir de vous en remettre une copie.

Dans l’intérim, n’hésitez pas un instant pour communiquer avec moi si vous avez des questions ou souhaitez partager un commentaire, une suggestion, un truc, un témoignage, etc.

Salutations à tous !

Pierre

À propos de l'auteur

Pierre Mally

Pierre Mally est associé principal et consultant indépendant chez Groupe Biotope, une firme d’experts-conseils qui assiste les gestionnaires responsables de salles de serveurs (Data Centre) dans le développement, et surtout la mise en application, d’une stratégie d’occupation plus saine, plus durable et plus en lien avec la réalité des TICs d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Champs requis *