Hot! Augmentez la profitabilité de votre centre de données avec le crédit-bail

Salle de serveurs

Centre de Données (Salle de Serveurs)

Un Centre de Données optimisé (ou Data Center, Salle De Serveurs) doit toujours prévoir l’ajout de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie.

 

Cela peut être pour mieux répondre à la demande concernant les services d’hébergement, d’accessibilité continue, de Cloud, de sauvegarde, de SaaS, IaaS, de gestion à distance ou autres.

 

Plutôt que d’amortir et payer le coût total d’acquisition, vous pouvez payer selon son utilisation avec le crédit-bail et ainsi protéger votre fonds de roulement, améliorer vos ratios financiers, garder votre capacité d’emprunt à la banque ou profiter d’avantages fiscaux.

 

Cette solution vous permet de mieux mesurer la rentabilité de vos acquisitions grâce aux mensualités fixent pendant le terme du contrat.

 

Depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, pour rénover les équipements industriels qui servaient à la fabrication de fournitures de guerre et avec des fonds restreints, ce type de financement a connu un essor important en Amérique du Nord. Offert pour tout type d’équipement, ce financement se prête bien à l’industrie des technologies.

 

Voici quelques avantages notables  :

 

1. Conservation du capital

Le crédit-bail permet à un centre de données de conserver son fonds de roulement, lui permettant d’allouer des fonds en espèces à d’autres fins. De l’argent placé en immobilisations n’est plus disponible pour financer des domaines profitables tel que la production, la commercialisation, la recherche et le développement, etc. De plus, avec un crédit-bail, la taxe de ventes et les autres taxes ne sont pas payées initialement au moment où l’immobilisation est acquise mais sont plutôt remises avec les paiements mensuels tout au cours de la durée du crédit-bail.Capital

 

 

 

 

 

 

 

 2. Conservation du crédit

Toutes les entreprises ont accès à des marges de crédit limitées à leur banque. Des marges d’exploitation, des prêts à vue, des hypothèques et d’autres modalités doivent être conservés au sein de la limite de risque totale de la banque pour cette entreprise. En utilisant une tierce société de crédit-bail pour financer les acquisitions d’équipement et de logiciel, vous ouvrez de façon efficace de nouvelles marges de crédit qui n’exigent habituellement aucun versement initial et aucune garantie extérieure, tout en conservant votre capacité actuelle et future d’emprunter à la banque.Credit

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Budgétisation plus facile

Des durées de bail, des suites de paiement et des options d’achat peuvent être adaptées pour répondre à presque tous les budgets. Des baux à sursis, des baux à loyer progressif ou dégressif sont également disponibles pour faire correspondre les rentrées d’argent saisonnières ou anticipées d’une entreprise. De plus, parce que la plupart des baux sont basés sur des taux fixes, les clients ne sont pas à risque, dû aux fluctuations des taux d’intérêt.

 

4. Efficacité financière

Les revenus ou les économies générés par l’utilisation d’équipement et de logiciel peuvent être utilisés pour payer les paiements de location. Les dépenses sont adaptées aux revenus produits, voilà une saine gestion d’entreprise.

 

5. Avantages fiscaux

Les loyers sont versés pour des fins de location d’équipement, donc chaque loyer est une dépense d’exploitation. Le crédit-bail peut donc être une dépense à 100%. Votre comptable pourra vous le confirmer.checking balance

 

 

 

 

 

 

 

6. Plus de pouvoir d’achat

Le crédit-bail peut en fait donner à une compagnie plus de pouvoir d’achat que l’utilisation d’espèces ou de prêts bancaires: En achetant de l’équipement avec de l’argent ou des fonds empruntés, les ventes et autres taxes sont généralement payées initialement. Par conséquent, si une compagnie possède 100 000 $ en espèces ou en prêt bancaire, elle ne pourrait acheter qu’environ 86 950 $ en équipement puisque 13 050 $ qui reste irait en paiement des taxes (dans l’hypothèse d’un taux de taxe de vente d’environ 15 %). De plus, dans le cas de prêts bancaires, habituellement la banque ne financera qu’un pourcentage fixe du coût total de l’équipement; exigeant que l’entreprise fournisse une équité dans la transaction, sous forme de versement initial en espèces en vue de la différence, alors qu’avec le crédit-bail, 100% du montant est financé.

 

7. Financement de « coûts accessoires »

Le fret, l’installation, les coûts de montage initiaux, le logiciel et plusieurs autres coûts initiaux associés à une acquisition d’équipement ou de logiciel peuvent habituellement être inclus dans le coût d’un crédit-bail, sous réserve de certaines limitations. Ceci aide à réduire considérablement vos dépenses initiales.

 

8. Les termes :

Généralement de 24 à 66 mois, le terme du crédit-bail est choisi en fonction de la durée utilitaire de l’équipement et du fonds de roulement de l’entreprise.

Communiquez avec nous!

Vous avez des commentaires, des idées, souhaitez partager une expérience, nous faire part d’une question, à propos de quoi que ce soit ayant un rapport avec le domaine des salles de serveurs?

Communiquez avec nous via info@salledeserveurs.com, nous serions flattés d’en discuter avec vous !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Champs requis *